Coronavirus : La situation hors de contrôle à El Hamma, selon son maire

A El Hamma, cette petite ville située à 30 km de Gabes, le coronavirus est en train de faire des ravages. La multiplication des cas de contamination a même obligé le gouverneur de Gabes de boucler la ville afin de tenter de déterminer les zones à forte propagation du virus.

El Hamma, désormais ville isolée et bouclée afin qu’une enquête épidémiologique intense puisse y être menée risque désormais une « catastrophe humaine », si l’on en croit les propos de son maire Nassef Najeh.

Intervenant ce jeudi 20 août 2020 sur les ondes de Mosaique fm, le maire d’El Hamma a lancé un cri de détresse appelant à intervenir d’urgence pour éviter le pire.

Il faut savoir qu’un hôpital militaire de campagne, a été installé dans cette ville et que les équipes médicales militaires ont assuré 406 consultations au deuxième jour, dont 70 des cas urgents et qu’El Hamma comptabilise un nombre total de 390 cas et 2 nouveaux décès.

Le maire a reconnu, dans sa déclaration que malgré les mesures prises, « la situation est désormais hors de contrôle », signalant que « l’hôpital régional n’a pas de directeur et depuis 11 ans chaque 6 mois, un nouveau directeur est désigné mais il ne fait pas long feu à cause du syndicat ». Il a épinglé le manque de moyens, de matériel et d’effectif à l’hôpital.

Il a notamment déclaré que « la municipalité ne dispose que d’un véhicule pour la transport des malades et des morts » et que « l’homme décédé hier a passé quatre heures à supplier les dirigeants de l’hôpital pour qu’ils l’accueillent et le soignent, en vain ».

Un tableau noir de la situation qui l’a poussé à lancé son cri de détresse et à en appeler à l’intervention urgente du chef du gouvernement et du président de la République avant qu’une catastrophe humaine ne se produise.

Commentaires: