Tunisie : Le chiffre d’affaires des cafés en baisse de 40%

Craignant une nouvelle fermeture, les cafés déplorent leur situation financière post-confinement.

Sadri Bin Azouz, porte-parole de la Chambre nationale des propriétaires de cafés a confirmé la situation difficile dans laquelle se trouvent les professionnels du secteur. Selon ses dires, la période post-confinement est pire que la période de confinement.

Sur les ondes d’Express fm, il a estimé ce mercredi 19 août 2020 que tout le monde, notamment les propriétaires de cafés, doivent être conscients de la gravité de la situation.

Le chiffre d’affaires a diminué de 40% par rapport à la même période de l’année dernière, met-il en garde.

Ben Azouz a ajouté que si les autorités décident une autre fermeture pour ces commerces, ce serait un désastre pour certains des propriétaires de cafés qui emploient environ 120 mille personnes en Tunisie.

A Gabès, les propriétaires des cafés, restaurants et salles de fêtes rejettent les nouvelles mesures

Les mesures annoncées par les autorités régionale de Gabès pour protéger les citoyens et contrôler la situation épidémiologique n’ont pas plu aux propriétaires de cafés, de salons de thé, de restaurants et de salles de mariage qui ont organisé, hier, une protestation.

Les manifestants ont estimé que ces décisions leur porteraient préjudice à un moment où ils subissent encore de lourdes pertes à cause de la période de confinement général instauré en mars dernier.

Ils ont appelé les autorités à revoir leurs décisions, confirmant leur totale disponibilité à respecter le protocole sanitaire approuvé.

Commentaires:

Commentez...