Résurgence des cas de contamination : De nouveaux gouvernorats touchés !

Hier lundi 17 août, le ministère de la Santé a annoncé dans un communiqué un bilan de 78 nouvelles contaminations au coronavirus, dont 71 locales. En Tunisie, alors que la situation épidémiologique devient de plus en plus inquiétante, des gouvernorats tombent, l’un après l’autre !

En effet, de nouveaux cas locaux de contamination au covid19 ont été enregistrés lundi dans divers régions du pays. Au gouvernorat de Ben Arous, une infirmière travaillant dans une clinique privée à Ben Arous a été contaminée au covid-19, a indiqué, lundi, le directeur de la santé préventive à Ben Arous, Fathi Letaif.

L’infirmière était en contact, lors de l’exercice de son travail, avec un patient covid-19 originaire d’El Mhamdia, a précisé la même source à l’agence TAP, ajoutant que les opérations de dépistage se poursuivent dans les villes de Mornag et Mhamdia avec plus de 220 prélèvements effectués depuis dimanche.
Au gouvernorat du Kef, sur 18 analyses effectuées sur des personnes suspectées d’avoir contracté le virus, dix sont avérées positives.

Parmi ces cas, neuf étaient en contact avec deux patientes locales atteintes par le coronavirus, elles aussi contaminées par l’un de leurs proches de retour récemment d’Europe, a précisé à l’agence TAP le directeur régional de la santé au Kef Tarak Rajehi, soulignant que le nombre actuel de contamination dans la région est porté à 12 personnes.

Plusieurs clusters enregistrés

Au gouvernorat de Sfax, 4 nouvelles contaminations locales ont été détectées lundi sur une vingtaine d’analyses effectuées sur des personnes qui étaient en contact avec un patient local covid19, lui aussi contaminé par une personne de retour récemment de l’étranger.

Les nouveaux cas positifs sont des membres de la famille du patient et seront admis dès mardi au centre de confinement de Monastir, a indiqué à l’Agence TAP, le directeur de la santé préventive à Sfax Mohamed Makhlouf.

Face à ces cas de contaminations, le directeur de la commission du confinement Mohamed Rabhi a reconnu l’existence de plusieurs clusters de contamination dans différents gouvernorats notamment à Sousse, Gabes, Karouan et Sfax. « La situation reste sous controle mais si on continue à négliger les mesures barrières on finira par une généralisation de la contamination », a-t-il averti.

Commentaires: