Blocage du transport des phosphates : La SNCFT accuse un manque à gagner de 600 MD

Depuis 2012 jusqu’à l’année 2019, la SNCFT a accusé un manque à gagner de l’ordre de 600 millions de dinars à cause des perturbations et des mouvements sociaux en rapport avec l’activité de transport des phosphates.

Selon les indicateurs révélés, mercredi 12 août, lors d’une conférence de presse du PDG de la SNCFT au siège de la société, 74 sits-in ont été observés sur les voies ferroviaires depuis 2011 jusqu’à fin juillet 2020, rapporte l’agence TAP.

L’activité de la société en matière de transport des phosphates a régressé de 7,3 millions de tonnes annuellement en 2010 à 2 millions de tonnes en 2019, en raison du recours aux transporteurs privés.

Les pertes cumulées de la société en raison de la régression de son activité pourraient atteindre 890 millions de dinars en 2020.

Commentaires: