Un soldat blessé dans un échange de tirs avec des contrebandiers

Une patrouille de l’armée nationale a été prise pour cible par des tireurs, dans la nuit de ce vendredi 7 août 2020 à la frontière tuniso-libyenne, du côté libyen, alors qu’elle avait intercepté huit véhicules de contrebande qui s’étaient introduits sur le territoire tunisien au niveau de la zone tampon d’El Manzla, dans le gouvernorat de Tataouine.

Lors de cet échange de tirs, un soldat a été blessé au niveau de la jambe, a annoncé le ministère de la Défense dans un communiqué publié ce samedi 8 août 2020. Le soldat touché a été transporté à l’hôpital de Tataouine.

Les unités militaires tunisiennes avaient intercepté huit véhicules de contrebande qui tentait d’entrer sur le sol tunisien lorsque des contrebandiers positionnés du côté libyen ont ouvert le feu sur elles, précise le ministère de la Défense.

Onze personnes ont été interpellées et livrés à la Garde nationale dans le cadre de cette opération.

Commentaires: