La Tunisie, 4ème meilleure destination post-coronavirus pour les Américains

CP : dbimages / Alamy

Après l’Australie, l’Uruguay et la Nouvelle Zélande vient la Tunisie comme meilleure destination post-coronavirus pour les Américains. C’est en tout cas ce que ressort du classement publié ce jeudi 6 août et élaboré par « Business Insider ».

« La Tunisie occupe la quatrième position à l’échelle internationale en tant que meilleure destination parmi les pays démocratiques et que les Américains peuvent visiter après la pandémie covid 19 », a-t-on affirmé dans un classement cité par l’agence TAP.

La destination Tunisie se caractérise, selon la même source, par un beau temps ensoleillé et un coût de la vie raisonnable. Cette position de la Tunisie, située en Afrique du nord, dans le classement est également due au degrés de température annuelle exemplaire, au bas niveau du coût de la vie et à la faible moyenne des cas d’infection par le coronavirus par personne jusqu’à mi-juillet 2020.

« En outre, l’index d’acceptation des migrants en Tunisie a atteint 6.47, soit un index plus haut que la moyenne générale estimée à 5.34 », selon « Business Insider ».

Ce site web d’information s’intéresse au monde des affaires et au commerce. Des éditions sur papier sont publiées dans plusieurs pays du monde, tels que le Royaume uni, l’Australie, la Chine, l’Allemagne, la France, l’Afrique du Sud, l’Inde, l’Italie.

En juin dernier le prestigieux magazine américain Forbes, avait prédit que la Tunisie sera l’une des destinations les plus prometteuses dans les mois à venir.

« Riche de plages méditerranéennes pittoresques, de ruines antiques et d’une cuisine maghrébine, la Tunisie se présente comme la destination idéale pour ceux qui souhaitent découvrir la culture vibrante et unique de l’Afrique du Nord », indiquait Forbes, qui cite plages, ruines et Sahara.

Cependant, en dépit des efforts pour relancer le tourisme, le secteur peine à trouver ses équilibres financiers. Les recettes touristiques poursuivent toujours leur baisse ! Depuis mai, elles ne cessent de régresser. A fin juillet 2020, elles ont chuté de 56% pour atteindre 1,2 milliard de dinars, contre 2,8 milliards durant la même période de l’année dernière, selon les indicateurs publiés ce mercredi 5 août par la Banque centrale de Tunisie (BCT).

Commentaires:

Commentez...