Tunisie : Yassine Ayari veut dissoudre le parlement

Le chef du gouvernement désigné, Hichem Mechichi, poursuit les concertations entrant dans le cadre la formation du prochain gouvernement.

Aujourd’hui, mercredi 5 août 2020, Hichem Mechichi a rencontré ou doit rencontrer des députés indépendants à Dar Dhiafa à Carthage dont Mongi Rahoui, Safi Said, Mabrouk Korchid, Faycel Tebini et Yassine Ayari.

Ce dernier s’est réuni avec Hichem Mechichi et en marge de cette réunion, Yassine Ayari a déclaré que plusieurs sujets avaient été abordés, mais a surtout évoqué l’Assemblée des représentants du peuple (ARP).

« Ce parlement est terminé et il est nécessaire d’aborder des élections législatives anticipées en raison du blocage actuel puisque les blocs parlementaires sont dans l’incapacité de travailler ensembles et de soutenir un gouvernement de compétences ».

Il a ajouté « qu’un gouvernement de compétences aura les mains liées et que la légitimé du président de la République restait limitée

Selon lui la seule solution pour mettre fin à la crise politique que la Tunisie traverse est la dissolution du parlement, expliquant que la composition actuelle ne donnera lieu qu’à des blocages.

Ayari a, par ailleurs déclaré avoir suggéré à Hichem Mechichi de s’appuyer sur des compétences indépendantes et a indiqué lui avoir présenté un certain nombre de noms.

Commentaires:

Commentez...