Nabil Karoui : « Abir Moussi a transformé le parlement en Star Academy »

Les retentissements du refus de la motion de censure contre le président du parlement Rached Ghannouchi ne font que commencer.

Accusé par plusieurs députés et chefs de partis politiques d’avoir sauvé Rached Ghannouchi d’une chute certaine, le parti Qalb Tounès se défend et se dit victime d’une campagne de dénigrement.

Dans une interview accordée à Achourouk, le président de Qalb Tounès Nabil Karoui a expliqué dans ce sens que les initiateurs de cette motion n’ont pas coordonné avec son parti avant de la présenter.

« Ceux qui accusent Qalb Tounès de trahison, ont voté pour Abir Moussi, Abdelkarim Zbidi et autres, et n’ont jamais fait confiance à Qalb Tounès », s’est-il indigné.

Dans cette interview, Karoui a tiré à boulets rouges sur la présidente du PDL Abir Moussi, l’accusant « d’avoir transformé le parlement en Star Academy ». « Les médias du Golfe comptent sur Abir Moussi pour mener un combat qui n’est celui des Tunisiens », a-t-il dit.

A l’issue d’une séance plénière tendue, marquée par les tensions et les accusations, le président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), Rached Ghannouchi n’a pas été destitué. Les députés ayant présenté la motion visant à l’écarter n’ont pu récolter que 97 voix sur les 109 nécessaires.

16 députés ont voté contre la motion, alors que 2 votes ont été comptés « blancs ». Au total, 133 votes ont été recensés alors que 18 votes ont été comptabilisés comme nuls.

Commentaires: