Olivier Poivre d’Arvor : « La Tunisie ne me quittera jamais »

C’est officiel. La France a nommé un nouvel ambassadeur à Tunis. Il s’agit d’André Parant qui succédera, à partir du 1er septembre 2020 à Olivier Poivre d’Arvor.

Le diplomate français, qui a passé quatre ans en Tunisie, a tenu à adresser un petit message aux Tunisiens quelques semaines avant son départ.

« Après quatre années aussi passionnantes que d’une rare intensité en tant qu’ambassadeur de France en Tunisie, j’arrive désormais au 31 août au terme de ma mission », annonce-t-il sur sa page Facebook. « Fier de servir mon pays dans une Tunisie d’exception ».

Et de remercier les Tunisiennes et les Tunisiens « de tout ce qu’ils l’ont fait connaître et aimer ». « La Tunisie ne me quittera jamais », a-t-il conclu, souhaitant un joyeux Aïd à tous les citoyens.

André Parant, nouvel ambassadeur

André Parant, né le 11 octobre 1956 à Salins-les-Bains (Jura), est un diplomate, ministre plénipotentiaire hors classe.

Il suit ses études secondaires au Lycée Vaugelas de Chambéry. Titulaire d’une licence en droit, André Parant est diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris et ancien élève de l’École nationale d’administration, promotion Henri-François d’Aguesseau.

Il est nommé et titularisé secrétaire des Affaires étrangères le 1er juin 1982. D’abord en poste à l’administration centrale (Français à l’étranger et étrangers en France).

Nommé, en 1984, premier secrétaire à l’ambassade de France au Maroc, il y reste trois ans, jusqu’à son départ pour Bruxelles à la représentation permanente de la France auprès des Communautés européennes.

En 1990, il rejoint Bangui, capitale de la République centrafricaine, comme chef de la mission de coopération et d’action culturelle.

Détaché auprès du ministère de la coopération pendant deux ans à partir de 1993, il intègre ensuite le cabinet du ministre des affaires étrangères en tant que chargé de mission de 1995 à 1996.

André Parant est ensuite nommé consul général à San Francisco de 1996 à 1999 puis exerce à l’administration centrale les fonctions de sous-directeur d’Egypte-Levant, à la direction Afrique du Nord Moyen-Orient (ANMO).

Il devient en 2002 conseiller technique à la cellule diplomatique de la Présidence de la République.

André Parant est nommé en 2005 ambassadeur, Haut représentant de la République française à Dakar et ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire à Banjul (en résidence à Dakar).

Il gagne en 2007 le Liban où il est nommé successivement premier conseiller et ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire.

Après avoir exercé durant trois ans (2009-2012) les fonctions de conseiller Afrique à la Présidence de la République, il devient, en mai 2012, ambassadeur, haut représentant de la République française en Algérie..

Il est nommé ambassadeur de France en Égypte le 15 septembre 2014. Sa prochaine affectation sera donc en Tunisie.

Commentaires: