ARP : Le successeur de Ghannouchi fait déjà le consensus


Dans ce contexte où les efforts pour destituer le président de l’Assemblée des Représentants du Peuple Rached Ghannouchi se poursuivent, certains députés évoquent déjà son successeur.

C’est dans ce sens que le député Mongi Rahoui a révélé ce mardi 28 juillet qu’en coulisses, plusieurs blocs parlementaires sont tombés d’accord autour du profil de celui qui va succéder à Ghannouchi en cas de sa destitution jeudi prochain.

S’exprimant dans des déclarations médiatiques, Rahoui a affirmé que la vice-présidente de l’ARP, la députée de Qalb Tounès Samira Chaouachi fait actuellement le consensus et pourrait succéder à Ghannouchi.

Le dirigeant du parti Attayar, Hichem Ajbouni a également affirmé que son parti n’a aucune réserve sur Samira Chaouachi, et d’ajouter que Samia Abbou n’a aucune intention de se présenter pour présider l’ARP.

Notons qu’en cas de destitution de Rached Ghannouchi, c’est sa vice-présidente Samira Chaouachui qui lui succédera automatiquement. Mais une plénière sera tenue pour voter un nouveau chef de l’ARP, et au vu de ce rapprochement politique entre plusieurs partis et blocs parlementaires, Chaouachi pourrait conserver son poste.

Le verdict sera annoncé ce jeudi 30 juillet 2020. Plusieurs blocs parlementaires œuvrent actuellement d’arrache-pied pour garantir la chute de Rached Ghannouchi, président de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), lors du vote de la motion de censure qui le vise.

En tout cas, plusieurs députés et chefs de partis politiques affirment que les 109 voix nécessaires pour destituer Rached Ghannouchi sont garantis. « Les 109 voix nécessaires à la destitution de Rached Ghannouchi sont assurées », a déclaré, dans ce sens, Walid Jalled, ce mardi 28 juillet 2020.

La séance de retrait de confiance du président du Parlement se tiendra à huis-clos. Prévue pour jeudi 30 juillet 2020, la séance aura lieu de 9h à 11h et sera sans allocution ni discussion.

Commentaires: