Elloumi appelle la justice à geler les comptes de Fakhfakh et à lui interdire de voyager

Iyadh Elloumi

La commission d’enquête parlementaire sur les conflits d’intérêts et les soupçons de corruption liés au Chef du gouvernement démissionnaire Elyes Fakhfakh doit annoncer les résultats de ses travaux, ce vendredi 24 juillet 2020.

Dans une première indication, son président Iyadh Elloumi a déclaré lors d’une conférence de presse que ladite commission recommande le transfert de ce dossier à la justice, expliquant cette décision par l’existence de nombreux indices qui étayent les soupçons de corruption, l’exploitation d’informations, etc…

Il a, par ailleurs souligné que le ministre de l’Environnement, Chokri Ben Hassen, a fourni des données incorrectes lors de son audition au Parlement, et a exprimé sa surprise devant le fait qu’Elyes Fakhfakh n’ait pas été interdit de voyage.

Iyadh Elloumi a donc appelé la justice à prendre des mesures préventives contre lui, à l’interdire de voyage, à geler ses comptes bancaires et à annuler le marché relatif à l’affaire du conflit d’intérêts.

Plus tôt, aujourd’hui, le Chef du gouvernement démissionnaire, Elyes Fakhfakh s’est dit étonné de ne avoir été convoqué devant ladite commission parlementaire d’enquête, dénonçant un « comportement qui enfreint les règles d’enquête » et accusant la commission d’être « politisée ».

Et de décrire l’affaire comme un « procès orchestré », visant à manipuler les faits pour influencer un dossier faisant l’objet d’un suivi judiciaire.

Commentaires:

Commentez...