UGTT : « Les propos du syndicat des fonctionnaires et agents des services judiciaires ne nous engagent en rien »

L’Union générale tunisienne du travail (UGTT) a commenté l’affaire de la voiture administrative, utilisée par la fille de l’ancien ministre du Transport Anouar Maarouf.

Hier, le président de la République a évoqué le sujet  lors d’un entretien avec le ministre des Affaires foncières et des Domaines de l’Etat, Ghazi Chaouachi laissant présager que le dossier relatif à cette affaire aurait disparu du Tribunal de première instance de Tunis.

A ce sujet, la centrale syndicale a tenu à informer que le syndicat national des fonctionnaires et agents des services judiciaires n’appartient pas à l’union et que ce qui a été publié par eux ne l’engage en rien.

Le syndicat en question a publié un communiqué dénonçant les déclarations du président de la république concernant le dossier de l’accident de la route dudit véhicule administrative sous Maarouf.

Le chef de l’unité de l’information au sein du tribunal de première instance de Tunis et vice-procureur de la République, Mohsen Dali a démenti les déclarations de Saied et l’a appelé à revenir vers la source d’information.

Il a indiqué que le parquet a pris en charge l’affaire et les PV depuis le mois d’avril 2020 et après les avoir examinés il a accusé la fille de l’ancien ministre Anouar Maarouf et deux autres personnes qui étaient dans la voiture au moment de l’accident et les trois ont été transférés vers la chambre correctionnelle du tribunal de première instance de Tunis pour les faits qui leur sont reprochés.

Commentaires: