Al Karama boycotte les concertations de désignation du nouveau chef du gouvernement

Dans un communiqué rendu public ce jeudi 23 juillet 2020, la Coalition Al-Karama a annoncé avoir boycotté tout le processus et les concertations de désignation du nouveau chef du gouvernement.

Cette décision, explique la coalition, intervient suite au « refus du chef de l’Etat Kais Saied de conduire des concertations en direct et son instance à obliger les partis représentés au parlement d’envoyer à distance leurs propositions ».

Pour Al-Karama cette méthode a « prouvé son échec lors des concertations autour du gouvernement d’Elyes Fakhfakh et montre une position de supériorité adoptée par la présidence dans sa relation avec le parlement ».

Le délai fixé par le Président de la République, Kaïs Saïed, en marge de la démission du chef du gouvernement Elyès Fakhfakh, stipule que les concertations à distance ne doivent pas dépasser un délai maximal de dix jours qui expire ce jeudi 23 juillet.

Et suite à ces concertations sera désignée la personnalité la plus apte à assumer la tâche de chef de gouvernement et à former un nouveau gouvernement conformément à l’article 98 de la Constitution.

Commentaires: