Samir Dillou : « Al-Karama n’est pas un allié d’avenir »

Sur fond d’informations laissant présager une éventuelle coalition entre Ennahdha, Qalb Tounès et la Coalition Al-Karama, le dirigeant d’Ennahdha Samir Dillou a affirmé que la « Coalition Al-Karama ne peut être un allié d’avenir ».

S’exprimant dans les colonnes de la Presse, Dillou a expliqué dans ce sens qu’au vu de ses relations tendues avec l’UGTT, pour Ennahda, Al Karama ne peut pas être un allié d’avenir.

Cette position intervient suite à l’annonce du chef du bloc parlementaire d’Ennahdha Noureddine Bhiri concernant la formation d’un front parlementaire entre son parti, Qalb Tounès et la Coalition Al Karama.

Noureddine Bhiri avait révélé l’existence de concertations entre Ennahdha et les partis politiques ayant signé la motion de retrait de confiance à Fakhfakh.

Selon lui, ces concertations pourraient donner naissance à une large coalition parlementaire composée de 130 députés et essentiellement formée par les blocs parlementaires d’Ennahdha, de Qalb Tounes, de la Coalition Al Karama et d’Al Mostakbal.

Commentaires:

Commentez...