Nouveau chef du gouvernement : Echaâb prévoit des concertations avec Qalb Tounes

« L’intention et de choisir une personnalité consensuelle et d’écarter le parti Ennahdha des tractations autour de la formation du nouveau gouvernement », a laissé entendre ce mardi 21 juillet 2020, le dirigeant au sein du mouvement Echaab, Khaled Krichi.

Invité sur le plateau de la radio Mosaïque FM, il a annoncé en effet, que des concertations entre les partis ayant signé la motion de censure contre Rached Ghannouchi, l’Ugtt et Qalb Tounes allaient démarrer ce mardi.

« Le parti Ennahdha est un élément qui ne fait qu’entraver le processus de désignation du nouveau chef du gouvernement », a-t-il expliqué notant qu’il était nécessaire de l’écarter de ces concertations.

La présidence du gouvernement a annoncé qu’Elyes Fakhfakh avait remis sa démission au président Kais Saied, « afin de lui ouvrir la voie à une nouvelle issue à la crise ».

Selon un communiqué publié le 15 juillet 2020, on explique que la démission est intervenue dans l’intérêt national et pour épargner à la Tunisie plus de difficultés, afin que le pays évite une collision entre ses institutions.

Le chef de l’Etat devra désigner dans un délai de dix jours à partir de la date de l’acceptation de la démission, un nouveau chef du gouvernement. Ce dernier aura un mois pour former le gouvernement et obtenir la confiance du parlement.

Commentaires: