Mémoire de Taoufik Torjmane : Banquier, mécène et gentleman

Taoufik Torjmane restera dans les annales tunisiennes comme l’un des tout premiers mécènes des arts.

C’est en effet du temps où il était à la tête de l’Union internationale de banques qu’il a donné un exemple vertueux de soutien aux artistes.

Cet appui ne s’est d’ailleurs jamais démenti et cette banque poursuit son action dans ce domaine.

Gentleman, Taoufik Torjmane dont les initiales « Touta » sont connues de tous est un de ces hommes d’exception dont la présence reste diffuse quelques années après son décès.

Humble et toujours souriant, il aimait fréquenter les librairies et les galeries et ne manquait jamais une nouvelle création au cinéma ou au théâtre.

Il reste bien présent et je vous invite à apprécier ce portrait qui remonte aux années de la maturité et vous recueillir un instant à sa mémoire.

Commentaires: