Nouveau gouvernement : Kais Saied se prépare à entamer les concertations

En marge de la démission du Chef du gouvernement Elyes Fakhfakh, le président de la Rapublique, Kais Saied a adressé deux correspondances à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), dans la soirée de mercredi 15 juillet 2020.

La première correspondance a été envoyée au Parlement afin de l’informer officiellement de la démission du chef du gouvernement, et ce, en application des dispositions de l’article 98 de la Constitution.

L’article 98 de la Constitution stipule, en effet, que :

« La démission du Chef du gouvernement est considérée comme étant celle du gouvernement entier. La démission est présentée par écrit au Président de la République qui en informe le Président de l’Assemblée des représentants du peuple.

Le Chef du gouvernement peut solliciter de l’Assemblée des représentants du peuple un vote de confiance quant à la poursuite par le gouvernement de ses activités, le vote se faisant à la majorité absolue des membres de l’Assemblée des représentants du peuple. Si l’Assemblée ne renouvelle pas la confiance accordée au gouvernement, celui-ci est réputé démissionnaire.

Dans les deux cas, le Président de la République charge la personnalité la plus apte pour former un gouvernement conformément aux exigences de l’article 89″.

Dans une deuxième correspondance, le président de la République demande des éclaircissements quant aux partis, aux blocs démocratiques et aux coalitions au sein du Parlement en vue d’entamer les concertations qui ne devront pas dépasser un délai maximal de dix jours.

Suite à ces concertations, sera désigné la personnalité la plus apte à assumer la tâche de chef du gouvernement et à former un nouveau gouvernement conformément à l’article 98 de la Constitution.

Commentaires: