Ennahdha était au courant, depuis le début, d’un conflit d’intérêts impliquant Fakhfakh

Le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Taboubi, a fait savoir que Ennahdha était au courant du dossier de suspicion de conflit d’intérêts impliquant le chef du gouvernement avant de lui accorder sa confiance à l’ARP.

Selon le syndicaliste, le dirigeant nahdhaoui Noureddine Bhiri était en possession du dossier mais ne l’a ni dévoilé ni soumis aux autorités concernées.

Taboubi s’est interrogé, dans le même sens, sur la raison de la perte de tout ce temps si le parti islamiste était au courant depuis le début d’une affaire de conflit d’intérêts.

« Pourquoi n’a-t-on pas soumis le dossier plus tôt ? », a-t-il déclaré, ce jeudi 16 juillet 2020 sur Shems fm.

Commentaires:

Commentez...