Samira Merai limogée par Abdelatif Mekki

Samira Merai

Samira Merai, cheffe du service des maladies pulmonaires de l’hôpital La Rabta a été limogée.

La décision a pris effet depuis 2 juillet 2020, en vertu d’une décision du ministre de la Santé, rendue publique hier, mardi 14 juillet, au journal officiel de la République tunisienne (JORT).

Au début du mois, Merai avait annoncé une démission collective au sein de son service, faisant état de conditions extrêmement difficiles en dépit de la crise du coronavirus. « Depuis un mois, nous exerçons seulement avec deux infirmiers qui couvrent 12 heures de travail », avait-t-elle expliqué sur IFM.

Elle avait rappelé également que son service manque pratiquement de tous les médicaments, affirmant qu’elle a alerté les autorités sur cette question depuis le mois de mai.

Le lendemain, elle avait annoncé le retrait de la démission collective annoncée hier

Il s’agit d’un mouvement symbolique selon ses dires, visant à améliorer la situation du service et à effectuer les recrutement nécessaires pour éviter une situation plus difficile.

Commentaires: