Un parc Disneyland en Tunisie, l’ambitieuse idée de Toumi

Auditionné, le 9 juillet dernier par la Commission de l’agriculture, de la sécurité alimentaire, du commerce et des services de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) à propos de la situation du secteur touristique à l’ombre de la pandémie du coronavirus, le ministre Mohamed Ali Toumi a dévoilé sa propre stratégie pour le tourisme tunisien pour les quinze prochaines années.

Une nouvelle stratégie touristique en cours d’élaboration et qui devrait s’étendre vers plus de diversité, mais qui devrait surtout révolutionner l’industrie touristique tunisienne, si l’on en croit le ministre.

Sa nouvelle stratégie serait basée sur quatre projets ou idées. Il s’agirait d’abord de créer une grande cité sportive à Zaghouan, à l’instar de Clairefontaine en France ou Aspire au Qatar.

« Zaghouan Sports City »

S’exprimant, aujourd’hui sur Mosaique fm, le ministre a estimé que « Zaghouan Sports City » peut stimuler le tourisme en Tunisie. « Ce n’est plus en construisant une auberge de jeunesse ou en ouvrant un restaurant qu’on peut attirer les touristes… Il existe des projets capables de changer les choses comme cette cité sportive à Zaghouan, car le climat de la région est excellent… »

Selon lui, cette cité sportive serait sans hébergement afin de faire travailler les hôtels des zones touristiques proches de Zaghouan, comme Sousse et Monastir et dont l’activité s’étendra tout au long de l’année et ne se limitera plus à la saison estivale », a-t-il dit.

Un port de croisière à Mahdia

Mohamed Ali Toumi a également évoqué l’idée de créer un port de croisière à Mahdia en raison de son emplacement stratégique et dont pourront profiter les zones environnantes comme El Jem ou Kairouan.

Rappelons qu’en juin 2019, le ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale de l’époque, Zied Laadhari, évoquait des négociations avec les Chinois pour réaliser le projet touristique Sabkhet Ben Ghiadha à Mahdia. Un projet composé d’un port de plaisance sur une interface de 26 hectares et sur une superficie aménagée de 116 hectares.

Disneyland Tunisie

Mohamed Ali Toumi évoque également l’idée d’ériger un parc Disneyland en Tunisie. Selon lui, il s’agirait, via ce projet, de doter l’Afrique d’un « Africa Disney » en Tunisie en raison de son emplacement stratégique et qui permettrait aux touristes africains d’y venir au lieu de se déplacer vers des parcs d’attraction Walt Disney plus lointains.

Enfin, Mohamed Ali Toumi évoque la possibilité de développer un port de plaisance haut de gamme dans l’une des îles désertes de la Tunisie, comme La Galite.

Commentaires: