Événements de Remada : Le ministère de la Défense explique

Commentant les récents événements à Remada, le ministère de la défense a confirmé que l’armée a fait preuve de la plus grande retenue et de contrôle pour gérer la situation et la contenir.

Les protestations observées dans la région, explique le ministère, ont coïncidé avec une hausse notable du nombre de tentatives de contrebande et d’infiltration illégale à travers les frontières sud-est du pays.

Condamnant de telles pratiques, il a rappelé que l’armée nationale se tiendra prête à faire face à toutes les tentatives de porter atteinte à l’intégrité du territoire national et un bouclier pour le système républicain et ses institutions.

Le ministère a appelé les citoyens à faire preuve de calme et à donner la priorité à l’intérêt national au cours de cette période sensible par laquelle passe le pays.

Des altercations entre manifestants et unités de l’armée nationale ont eu lieu dans la nuit de mercredi 8 à jeudi 9 juillet 2020 à Remada, gouvernorat de Tataouine.

Les protestataires ont dénoncé le décès d’un jeune homme blessé par balle au niveau de la zone tampon. Selon plusieurs sources, ils accusent l’institution militaire d’avoir tué ce jeune, chose qui n’a pas été rapportée dans le communiqué du ministère de la Défense.

Certains manifestants se sont même attaqués à la caserne en jetant des pierres sur le bâtiment et les véhicules militaires.

Commentaires:

Commentez...