Fathi Laayouni défie l’Etat et refuse le mariage entre Tunisiennes et non-musulmans

Le Maire du Kram continue de défier l’Etat, ses décisions et ses circulaires.

Malgré l’annulation de la circulaire interdisant aux Tunisiennes de se marier à des non-musulmans depuis 3 ans, Fathi Laayouni impose toujours la présentation d’un document prouvant que le mari s’est converti à l’Islam.

Commentant l’affaire, l’avocate et ancienne députée et présidente de la Commission des libertés individuelles et de l’égalité (Colibe), Bochra Belhaj Hmida,a considéré que ce que le maire du Kram a fait est contraire à la loi.

Selon ses dires, Laayouni se révolte contre la loi et est en train d’établir un État au sein de l’État.

Elle a rappelé qu’en 2017, l’ancien président de la République, Béji Caïd Essebi avait annulé tous les textes juridiques qui empêchent la conclusion d’un contrat de mariage entre un homme non musulman et une femme tunisienne, notant que Laayouni pourrait être poursuivi en justice pour cette décision.

Commentaires: