Tunisie : L’UGTT appelle à des élections anticipées

Le secrétaire général de l’Union Générale Tunisienne du Travail Noureddine Taboubi a appelé ce mardi 7 juillet à des élections anticipées en Tunisie. Selon ses dires il s’agit du scénario le plus adéquat pour faire sortir la Tunisie de l’actuelle crise.

Lors du congrès de la fédération générale de l’information, il a tiré à boulets rouges sur la classe politique, affirmant que les politiciens s’ils envisagent de sauver la Tunisie doivent se pencher sur l’installation de la Cour constitutionnelle et instaurer une nouvelle loi électorale.

La tension ne cesse de monter entre la centrale syndicale et les forces dites révolutionnaires conduites notamment par la coalition al-Karama.

Dans un contexte politique et social peu confortable, l’Union Générale Tunisienne du Travail a décidé d’adresser une lettre ouverte aux trois présidences pour les alerter sur la situation générale du pays. Car, selon elle, le pays va de mal en pis alors que la classe politique se penche sur ses intérêts politiques.

« L’union générale tunisienne du travail (UGTT) adressera une lettre ouverte aux trois présidences pour les alerter sur la situation générale du pays » , avait souligné Noureddine Taboubi.  « La situation est très difficile et il convient de mobiliser toutes les compétences pour améliorer la vie des citoyens plutôt que de faire de la politique » , a-t-il dit.

Commentaires:

Commentez...