Eventuel appareil secret d’Ennahdha : Mongi Harbaoui comparait en tant qu’accusé

Dans une publication sur sa page Facebook, l’ancien député de Nidaa Tounes Mongi Harbaoui a indiqué qu’il comparait ce mardi 7 juillet devant la cinquième brigade de lutte contre les crimes de l’Aouina en tant qu’accusé.

« Je suis poursuivi sur fond de mes positions et déclarations au sujet de l’appareil secret du mouvement Ennahdha », a-t-il affirmé, notant s’être basé sur les documents publiés par le Collectif de Défense dans l’affaire de Chokri Belaid et Mohamed Brahmi et découverts dans l’ordinateur de Mustapha Ben Khedher.

En octobre 2019, Mongi Harbaoui avait déclaré que Nidaa Tounès a été une cible pour l’appareil secret d’Ennahdha qui a infiltré le parti afin de le démembrer avec la complicité de certains de ses dirigeants. Il avait cité les noms de quelques membres de Nidaa Tounès qui ont été abordés à cette fin.

L’ancien député rappelle qu’après la publication des documents confidentiels trouvés dans l’ordinateur du dénommé Mustapha Ben Khedher, une enquête a été ouverte par le ministère public, rapporte dans ce sens la TAP.

Commentaires:

Commentez...