Handball : Les virtuoses du Club Africain

Photo : Archives Moncef Oueslati

A la fin des années soixante, le long règne de l’Espérance de Tunis sur le handball tunisien, n’avait pas encore commencé.

Ces années-là sont restées marquées par quelques équipes comme le Club sportif d’Hammam-Lif, la Zitouna Sports, l’Effort, le Club Athlétique du Gaz, Al Mansourah, Al Hilal, l’Association sportive des PTT et le Club Africain.

Photo : Archives Moncef Oueslati

L’équipe clubiste de la fin des années soixante avait des atouts convaincants et des joueurs qui savaient faire parler la poudre.

Avec Oueslati, Ben Aissa et Boularés dans les bois, les Clubistes pouvaient compter sur des sentinelles de valeur dont les exploits ne se comptaient pas.

Les joueurs de champ comptaient pour leur part sur la puissance de Khalladi, la ruse de Hammou, les plongeons de Zaibi et les prouesses de Labaied.

Photo de Oueslati et Khalladi | Archives Moncef Oueslati

Tous ces talents comptaient sur les métronomes de cette équipe que furent les Riahi, Pakis, Baccouche et Ben Moussa.

Une équipe attachante qui avait glané plusieurs titres et fait rêver le public bon enfant du palais de la Foire et du palais des sports d’El Menzah.

Photo : Archives Moncef Oueslati

Commentaires:

Commentez...