Conflit d’intérêts concernant Fakhfakh : Le revirement de position d’Ennahdha

Il y a quelques jours, le parti de Rached Ghannouchi a affirmé avoir décidé de soutenir le gouvernement Fakhfakh en dépit des soupçons de corruption qui pèsent sur le chef du gouvernement Elyes Fakhfakh.
Mais dans un communiqué rendu public ce dimanche 5 juillet, le mouvement Ennahdha a dit suivre de près les enquêtes sur la suspicion de conflit d’intérêts visant le chef du gouvernement Elyes Fakhfakh, estimant que cette question a nui à l’image de toute la coalition gouvernementale.

Ce qui exige, selon Ennahdha, de réévaluer la position vis-à-vis du gouvernement et de la coalition gouvernementale et de la soumettre pour examen à la prochaine session du conseil de la Choura pour prendre une décision adéquate.

Dans une déclaration rendue publique à l’issue de la réunion, samedi soir, de son bureau exécutif sous la présidence du président du parti Rached Ghannouchi, Ennahdha se dit préoccupé quant au refus du chef du gouvernement d’élargir la coalition gouvernementale comme il l’a demandé.

Le but étant, selon Ennahdha, que le gouvernement soit plus cohérent et harmonieux et capable de faire face aux défis économiques et sociaux et à la situation critique que traverse le pays exigeant la collaboration de toutes les forces nationales pour la surmonter, rapporte l’agence TAP.

« Certains partenaires cherchent à cibler Ennahdha en s’alignant avec les forces politiques extrémistes pour laisser passer des options parlementaires suspectes et faire dévier le parlement de sa mission au service des questions nationales », regrette Ennahdha.

Commentaires:

Commentez...