En provenance de Marseille, 2000 passagers accostent demain à La Goulette

Illustration

Environ 2000 passagers débarqueront demain, vendredi 3 juillet 2020, au port de La Goulette.

A bord du navire « Tanit » de la compagnie tunisienne de navigation (CTN), ces quelques 2000 passagers et 540 voitures en provenance de Marseille accosteront puis feront l’objet d’un contrôle sanitaire dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus.

Au fur et à mesure que les voyages reprennent leur rythme normal, le nombre de passagers devrait augmenter dès l’inclusion de la France sur la liste verte du ministère de la Santé.

Procédures anti-coronavirus dans les ports et les aéroports

Dans la mise en oeuvre de sa stratégie pour faire face à la maladie, le Comité Scientifique de Lutte contre le Coronavirus a décidé de réorganiser l’entrée des Tunisiens sur le territoire par les ports et les aéroports. Elle a ainsi été divisée en trois zones distinctes et isolées.

Une entrée spécifique a été réservée aux arrivants en provenance des pays classés dans la zone verte qui ont pu maîtriser l’épidémie.

Les voyageurs en provenance des zones classées orange sont autorisés à avoir accès aux espaces qui leur ont été consacrés dans les aéroports et dans les ports, sous condition de présenter un test RT-PCR démontrant qu’ils ne sont pas porteurs du virus, tout en observant un auto-isolement à domicile pour une période de deux semaines.

Enfin, les voyageurs provenant des pays classés dans la zone rouge, ils seront placés dans les espaces de confinement obligatoire pendant une semaine et seront soumis au cours du sixième jour, à des tests de dépistage.

Selon la directrice de l’Observatoire national des maladies nouvelles et émergentes, Nissaf Ben Alaya, le comité assure le suivi quotidien des rapports publiés sur la mise en œuvre des mesures préventives dans les ports et les aéroports, soulignant qu’une quarantaine obligatoire est imposée aux arrivants n’ayant pas présenté des tests RT-PCR.

Commentaires: