Coup dur pour le tourisme tunisien : Les frontières de l’Algérie vont rester fermées

Alors que la Tunisie a compté sur le marché algérien pour relancer son tourisme, l’Algérie vient d’annoncer que ses frontières resteront fermées jusqu’à la fin de la pandémie.

« Toutes les frontières de l’Algérie vont rester fermées jusqu’à la fin de la pandémie de Covid-19 », a annoncé le président Abdelmadjid Tebbboune, face à une recrudescence des cas de contamination.

En effet, le chef de l’Etat algérien a ordonné le « maintien de la fermeture des frontières terrestres, maritimes et aériennes jusqu’à ce que Dieu nous libère de ce fléau », selon un communiqué publié par l’agence de presse officielle APS et cité par l’agence AFP.

L’Algérie a fait état, vendredi dernier, de sept nouveaux décès et de 240 nouveaux cas de contamination au coronavirus au cours des dernières 24 heures, soit un record. Il s’agit du bilan le plus élevé d’infections à la Covid-19 en Algérie depuis le premier cas confirmé enregistré le 17 février. Près de trois semaines après les premières mesures de déconfinement, l’Algérie avait enregistré sa plus forte hausse en une journée alors que le précédent pic datait du 28 avril (199 cas).

L’Algérie compte au total 12.685 personnes cas confirmés et 885 décès, 9066 patients guéris et 48 en réanimation, a précisé le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie, lors de sa conférence de presse quotidienne.

Le chef du gouvernement avait annoncé que la Tunisie espère une reprise de l’activité touristique au début du mois de juillet en prenant en considération l’avancement de la situation épidémiologique. Mais selon le ministre du Tourisme Mohamed Ali Toumi, la reprise sera assurée dans une première étape par les touristes locaux, puis les touristes des pays voisins, dont notamment l’Algérie.

Commentaires:

Commentez...