Tunisie : Quand les députés posent un lapin à Elyes Fakhfakh

A l’heure où ’Assemblée des représentants du peuple (ARP) doit tenir, ce jeudi 25 juin 2020, une séance plénière pour évaluer les cent premiers jours du gouvernement, cette plénière a été provisoirement suspendue… faute de quorum.

C’est dire à quel point les députés sont préoccupés par les affaires de ce pays en s’illustrant par leur absence. En effet, seulement 40 députés étaient présents sur les 217 que compte le Parlement.

Les autres ont préféré ignorer ce rendez-vous important sachant qu’Elyes Fakhfakh doit présenter un bilan de ses cent premiers jours à la tête du gouvernement et sa stratégie pour l’après-coronavirus.

Sachant aussi qu’il doit dévoiler son plan de relance de l’économie et s’expliquer sur la polémique autour du conflit d’intérêts mettant aux prises l’Etat et une entreprise dont il est actionnaire.

On pensait qu’Elyes Fakhfakh allait être attendu de pied ferme par les députés. C’est le contraire qui a eu lieu dans l’attente que ces « humbles » députés puissent daigner se rendre à l’ARP !

La plénière doit reprendre une fois le quorum rempli !

Commentaires: