Tunisie : Les recettes touristiques en chute libre !

Les recettes touristiques poursuivent leur baisse. En baisse de 27% à la date du 10 mai 2020, de 36% à fin mai et de 38%, à la date du 10 juin 2020, les recettes touristiques poursuivent leur régression sous l’effet de la crise du coronavirus, selon les données mises à jour par la Banque centrale de Tunisie, publiées ce mercredi 24 juin.

Les recettes touristiques ont chuté de 43%, à la date du 20 juin 2020, par rapport à la même période de l’année dernière. Elles sont estimées à 1 milliard de dinars, selon les plus récents indicateurs monétaires et financiers de la Banque Centrale de Tunisie (BCT).

La BCT a fait état, aussi, d’une légère baisse des revenus du travail cumulés en espèce de 6%, à la même date. Ceux-ci se situent à 1,9 milliard de dinars. Pour ce qui est des services de la dette extérieure cumulés, ils ont augmenté de 8%, pour atteindre 4,6 milliards de dinars.

Le tourisme tunisien a été lourdement impacté par la crise du coronavirus. Afin d’amortir les conséquences de cette crise, plusieurs mesures ont été prises avec pour objectif principal, le retour du tourisme début juillet, comme l’espère le chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh.

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, de son côté, s’attend à 6 milliards de dinars de pertes et même plus et confirme que l’impact de l’épidémie du coronavirus s’annonce très sévère.

Le ministre s’est déclaré optimiste malgré la délicatesse de la situation et a évoqué la possibilité de sauver la saison estivale et de pouvoir atteindre la moitié des revenus de l’année dernière, soit environ 2600 millions de dinars.

Ce n’est pas l’avis de la fédération tunisienne de l’hôtellerie (FTH) qui a estimé qu’il n’y aura pas de saison touristique cette année en raison des nouvelles procédures concernant l’entrée en Tunisie, notamment le test PCR négatif au coronavirus ainsi que d’autres conditions imposées contrairement à celles prises par les destinations touristiques concurrentes.

Toutes ces mesures perturberont les voyages en Tunisie et décourageront ceux qui souhaitent la visiter, estime la FTH.

Plusieurs mesures destinées à soutenir et relancer le tourisme ont été lancées dont une ligne de crédit de 500 millions de dinars pour permettre aux établissements hôteliers touchés par le coronavirus et le confinement de payer les salaires de leurs fonctionnaires.

Commentaires: