« Le Chef du gouvernement ne détient pas de parts à Valis », selon l’avocat de la société

L’avocat de la société Valis a commenté la publication de données concernant le dossier de conflit d’intérêts dans lequel le Chef du gouvernement Elyes Fakhfakh serait impliqué.

Belkacem Saasaouki, a déclaré ce mercredi 24 juin 2020 que Valis est un groupe de sociétés spécialisées dans de nombreuses activités, y compris le traitement des déchets.

Et d’ajouter que le Chef du gouvernement Elyes Fakhfakh n’est ni partenaire ni propriétaire de parts au sein du groupe Valis, notant qu’il est possible qu’il soit partenaire dans l’une des sociétés de troisième ou quatrième degré affiliée au complexe.

L’avocat a expliqué sur les ondes d’Express fm que la situation du groupe est légale, et ne viole pas la loi dénonçant que « les rumeurs qui circulent à propos de cet accord et l’affaire du conflit d’intérêts ont porté atteinte au groupe Valis et incité des soupçons chez certains partenaires ».

Il convient de noter que le député Yassine Ayari a confirmé avoir reçu des menaces à la suite de la publication de données concernant ce dossier de conflit d’intérêts.

Hier,Ayari avait publié un document portant sur les marchés publics, prouvant que Valis a obtenu deux marchés de 44 millions de dinars, et que c’est l’Agence nationale pour la gestion des déchets (ANGED) a approuvé cette décision en avril dernier.

Yassine Ayari a ajouté que la société Valis a remporté les contrats et que la société Vivan, dans laquelle Fakhfakh détient 66% des parts, mettra en œuvre le projet, soulignant que la relation entre les sociétés est donc prouvée.

Commentaires: