Tunisie – Coronavirus : Baisse attendue de 30% de l’activité industrielle en 2020

Le ministre de l’Industrie et des PME, Salah Ben Youssef table sur une baisse de 30% de l’activité industrielle en 2020.

Selon lui, l’impact du coronavirus sur l’industrie provoquera une baisse de la croissance de 6,8% au lieu de 4,6% et si ce n’est davantage, en attendant une autre évaluation lors des six prochains mois.

Les estimations du ministre mettent en première ligne les composants aéronautiques et automobiles qui seront les filières les plus touchées par la crise liée au coronavirus avec de nombreuses entreprises qui ont été affectées par la crise sanitaire.

L’impact sur le secteur industriel s’explique par la baisse des exportations, des blocages des réseaux d’approvisionnement en plus de la baisse de la demande dans le secteur du textile, à titre d’exemple.

Salah Ben Youssef qui s’exprimait lors de la première réunion du comité de pilotage « Imtiaz », vendredi 19 juin 2020, a rappelé qu’environ 270.000 emplois sont menacés, un chiffre avancé par une étude, élaborée avec le concours du PNUD, présentée mercredi dernier.

Cette étude, présentée par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et le ministère tunisien du Développement de l’Investissement et la Coopération Internationale révèle que la pandémie de la Covid-19 devrait entraîner en 2020, une récession du PIB de 4,4% ; une baisse de l’investissement global de 4,9% des exportations de 9,6% ; et une baisse de la consommation des ménages de 8%, selon l’étude en question.

Le plus gros choc que devra amortir le pays concerne le nombre de chômeurs. Près de 274.500 nouveaux chômeurs de plus pour la seule année 2020 sont attendus. Une conséquence directe du confinement et de la baisse de la production qui devrait engendrer une augmentation du taux de chômage à 21,6% contre 15% actuellement.

Commentaires: