Grève générale décrétée à Tataouine

L’Union régionale du travail de Tataouine a décidé de tenir une grève générale ce lundi 22 juin 2020, pour protester contre l’intervention de la sécurité pour lever le sit-in d’El Kamour par la force.

L’organisation a également protesté contre ce qu’elle considérait comme l’emploi de l’appareil de sécurité et de l’appareil judiciaire dans le traitement des problèmes sociaux, en plus de l’atteinte de la crédibilité opérationnelle de l’organisation et la suppression de son rôle d’intermédiaire entre les protestataires et le gouvernement.

Hier, dans affrontements ont eu lieu, dans la ville de Tataouine, entre les protestataires et les forces de l’ordre qui ont fait usage du gaz lacrymogène.

Les protestataires ont appelé à la libération des sit-inneurs arrêtés samedi soir après une descente des forces de l’ordre pour lever le campement d’El Kamour dans différentes zones de la ville de Tataouine.

Un membre de la coordination du sit-in d’El Kamour a souligné à l’agence TAP dans la région que les forces de l’ordre sont intervenus en masse, blessé un grand nombre de protestataires et arrêté d’autres qui ont été libérés ce matin. Le porte parole de la coordination de Kamour, Tarak Haddad, a été maintenu en détention a-t-il dit

Commentaires: