Mekki : « L’équation entre la sécurité et l’ouverture des frontières est difficile mais possible »

« L’équation entre la sécurité de notre pays et la restauration des mouvements frontaliers est difficile, mais très possible », selon le ministre de la Santé, Abdellatif Mekki.

Mekki a reconnu qu’avec la réouverture des frontières et l’annulation de la procédure de quarantaine obligatoire, la situation serait délicate, mais a souligné en cas de succès de cette stratégie une nouvelle victoire sera assurée.

Cette victoire, explique-t-il, se base sur plusieurs mesures à adopter :

  • Ouvrir progressivement les frontières et classer les risques
  • Établir des protocoles sanitaires pour le retour des Tunisiens et des touristes selon les mêmes principes scientifiques
  • Partager le fardeau de ces protocoles physiques et / ou organisationnels entre l’État et les citoyens de retour
  • Respecter les procédures de prévention par les citoyens et prendre les précautions avec le plus grand sérieux, réduisant ainsi les risques maximaux
  • Etre calme, ne pas s’alarmer et coopérer

Il a souligné, dans un post publié ce jeudi 18 juin 2020, que si l’engagement est réellement adopté, « nous réussirons à restaurer nos vies tout en réduisant considérablement le risque de contamination ».

« Même si des cas apparaissent ici et là, ce qui sera probablement dû à un dépassement ou à une négligence, le risque restera sous contrôle et nous sommes en mesure de le contenir », peut-on lire.

Commentaires: