Traitement du coronavirus : L’OMS salue une « percée scientifique » au Royaume-Uni

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a félicité ce mercredi 17 juin, les premiers résultats d’essais cliniques menés au Royaume-Uni qui montrent que la dexaméthasone, un corticostéroïde, pourrait sauver la vie de patients gravement malades de la COVID-19.

« Le traitement a démontré sa capacité à réduire la mortalité d’un tiers environ pour les patients sous respirateur, tandis que pour les patients ayant seulement besoin d’oxygène, la mortalité a été réduite d’un cinquième environ », peut-on lire sur le site officielle de l’organisation onusienne.

« C’est la première fois qu’un traitement démontre sa capacité à réduire la mortalité chez les patients COVID-19 ayant besoin d’oxygène ou d’une ventilation mécanique » a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS.

« C’est une nouvelle formidable et je tiens à remercier le Gouvernement du Royaume-Uni, l’Université d’Oxford et les nombreux hôpitaux et patients du Royaume-Uni qui ont contribué à cette avancée scientifique d’importance vitale. »

Notons que la dexaméthasone est un stéroïde employé depuis les années 60 pour réduire l’inflammation, y compris des troubles inflammatoires et certains cancers. Ce médicament figure depuis 1977 sur la Liste modèle OMS des médicaments essentiels, sous de multiples formulations. Désormais dans le domaine public, il est disponible à un prix abordable dans la plupart des pays.

Commentaires: