L’auto-quarantaine pourrait causer une catastrophe, avertit Samir Abdelmoumen

A partir de demain 18 juin 2020, la procédure de quarantaine obligatoire pour les Tunisiens de retour de l’étranger sera supprimée et remplacée par l’auto-quarantaine pour une durée de 14 jours.

Cette décision a suscité des inquiétudes, notamment après l’enregistrement de dizaines de nouveaux de cas de coronavirus parmi les Tunisiens rapatriés.

Une inquiétude exprimée même au sein de la Commission de lutte contre le coronavirus au ministère de la santé. Dr Samir Abdelmoumem, membre de la commission, a mis en garde contre les répercussions de la décision de l’auto-quarantaine.

Il a également averti, dans un post publié sur son compte Facebook, que cette mesure pourrait induire une catastrophe pour le pays.

« Cette histoire de confinement obligatoire a domicile risque de tourner au drame pour le pays faite gaffe », a-t-il écrit.

Pour sa part, le ministre de la Santé Abdeltif Mkki a déclaré que le danger de propagation du virus existe toujours, notamment après la décision de rouvrir les frontières.

Il a expliqué que certaines décisions pourraient être revisées en cas d’une rechute et d’une nouvelle propagation du virus.

Commentaires: