Mekki se contredit : « Il faut s’attendre à une deuxième vague de contamination »

Si le ministère de la Santé parvient jusqu’à présent à bien gérer la crise sanitaire et à contrôler la propagation du coronavirus en Tunisie, certaines défaillances notamment au niveau la communication sont à soulever.

Lors d’une conférence de presse tenue ce mardi 16 juin, le ministre de la Santé Abdelatif Mekki qui reconnait que les risques de propagation du virus sont toujours de mise, prévoit une seconde vague de contamination en Tunisie. Il explique que le gouvernement ne peut pas fermer les frontières et précise que le ministère continuera à appliquer des mesures strictes concernant les personnes qui entrent sur le territoire tunisien.

Cette déclaration contredit une autre faite le 2 juin dernier lorsque ce même responsable avait estimé qu’une seconde vague de coronavirus n’est pas envisageable en Tunisie.

En effet, Mekki avait exclu la survenue d’une deuxième vague de l’épidémie en Tunisie, soulignant en même temps que le risque demeure du coté des personnes rapatriées de l’étranger.

De ce fait, les protocoles préventifs devraient être préalablement identifiés par les différents ministères concernés, annonçait-il.

Commentaires: