Nostalgies : « Le Fugitif », Richard Kimble et le Manchot

Cela ne nous rajeunit pas! Le tout premier épisode de la série télévisée « Le Fugitif » a été diffusé en Amérique, en 1963. La version française a quant à elle vu le jour en octobre 1967 sur le réseau de l’ORTF.

Ensuite, devant son succès, la série a été diffusée dans l’intégralité de ses 120 épisodes de 50 minutes.

C’est à cette date que le public tunisien a découvert « Le Fugitif » qui allait devenir une série-culte dont on continue à parler plus de cinquante ans après sa diffusion.

Il faut dire que cette série créée par Roy Huggins et produite par le grand Quinn Martin, avait accompagné en Tunisie, les premiers pas de la démocratisation de la télévision.

C’est en effet à partir de 1967 que les familles tunisiennes avaient commencé à acheter des téléviseurs. Les mythiques Carthage et Autovox commençaient à peine à s’imposer sur fond d’aventures de ce Fugitif qui a ému tout un peuple.

Certains connaissaient par coeur le texte du générique et d’autres n’auraient manqué un épisode pour tout l’or du monde.

Le docteur Richard Kimble poursuivant Le Manchot tout en se cachant du détective Philip Gérard, évoquait le personnage de Jean Valjean aux prises avec une police qui ne renonce jamais.

Personne n’a oublié Le Fugitif ni d’ailleurs David Janssen, le comédien canadien qui incarnait le rôle du docteur Kimble. Signe de cet engouement, les personnages de la série ont été adaptés dans un film de 1993, avec Harrison Ford dans la peau de Kimble.

Avec l’explosion des réseaux sociaux, la série est désormais partout, diffuse et éternelle, à l’image des héros de l’antiquité grecque et latine.

Commentaires: