Abir Moussi révèle un nouveau plan d’assassinat, à la voiture piégée, la visant

La présidente du Parti Destourien Libre Abir Moussi est actuellement au cœur de l’attention médiatique.

Après avoir dévoilé une conversation entre la députée du Courant démocratique Samia Abbou et un autre député d’Ennahdha au cours de laquelle ils ont évoqué un complot contre elle, Abir Moussi révèle en direct un nouveau plan d’assassinat la ciblant.

En effet, invitée hier vendredi 12 juin sur la première chaîne nationale, la présidente du PDL a affirmé avoir reçu de nouvelles menaces de morts et un plan d’assassinat politique terroriste. Selon ses affirmations, c’est une personnalité connue qui lui a envoyé un texto pour l’alerter contre ce plan.

Toujours selon Moussi, il s’agit de terroristes de l’organisation Daech qui sont entrés en Tunisie à partir de la Libye, il y a deux semaines pour mettre en œuvre ce plan d’assassinat politique à l’aide d’une voiture piégée.

Sur la plateau d’Al Wattania, elle a affirmé qu’elle allait transmettre ces données aux autorités sécuritaires au vu de leur dangerosité.

Ce plan n’est pas le premier en son genre. Abir Moussi avait publié le 8 mai dernier, une vidéo sur son compte Facebook dans laquelle elle avait affirmé avoir été avertie par les unités sécuritaires sur l’existence de plusieurs plans d’assassinat la visant.

« J’ai été informée par l’unité nationale d’investigation sur les crimes de terrorisme de l’existence de plans d’assassinat politique me visant », avait-t-elle expliqué.

Commentaires: