Corruption : Arrestation de l’ex-PDG de Tunisie Autoroutes

Une guerre contre la corruption est-elle bien lancée en Tunisie ?  Après les dossiers de Tunisair et celui des biens immobilier à Alicante, une affaire de corruption a été dévoilée au sein de Tunisie Autoroutes.

Selon les informations de Mosaïque FM, l’ex-PDG de Tunisie Autoroutes ainsi qu’un autre responsable, un promoteur et un architecte ont été arrêtés dans le cadre d’une affaire de corruption relative à la construction du nouveau siège social de ladite société.

Selon la même source, c’est un observatoire de la société civile qui a alerté la justice conte cette affaire de corruption.

Des décisions d’interdiction de voyage ont été également émises contre d’autres responsables au sein de la société.

Rappelons que ce PDG avait été récemment limogé par le ministre de l’Equipement sur fond de cette affaire.

En effet, ce ministre avait officialisé le 21 mai dernier, ce limogeage évoquant « un changement ordinaire à la société » avant de reconnaître l’existence d’un dossier de corruption qui concerne Badreddine Hebil, ex-PDG de Tunisie Autoroutes, d’autant plus qu’une équipe d’inspection s’était chargée de l’affaire. 

Ce limogeage avait été aussitôt suivi de l’installation, par Moncef Selliti du nouveau PDG de Tunisie Autoroutes en la personne de Abdelhamid Boukadida, qui succède ainsi à Badreddine Hebil.

Commentaires:

Commentez...