Ali Laarayedh : « Exiger des excuses à la France portera atteinte aux intérêts de la Tunisie »

Alors que la séance plénière consacrée à la discussion de la motion présentée par la Coalition Al-Karama réclamant des excuses officielles de la part de l’Etat français pour ses crimes pendant l’ère de colonisation en Tunisie a été fixée pour aujourd’hui mardi 9 juin, les avis à cet effet continuent à diverger.

C’est dans ce sens que le dirigeant au sein d’Ennahdha et ancien chef du gouvernement Ali Laarayedh, a critique ce projet de résolution. Pour lui, ce n’est pas le moment opportun pour présenter ce genre de motion, d’autant plus qu’elle ne fait pas le consensus des institutions de l’Etat, dont notamment les présidences du gouvernement et de la République.

Ali Laarayedh a appelé la présidence de la République et le ministère des Affaires étrangères à intervenir pour préserver les intérêts de la Tunisie.

Une séance plénière sera tenue ce mardi 9 juin 2020 pour discuter de cette motion, déposée le 12 mai 2020 par la coalition Al-Karama  appelant l’Etat français à présenter des excuses officielles pour ses crimes perpétrés pendant la colonisation de la Tunisie.

La France sera également appelée à s’excuser quand au « pillage des richesses » du pays après l’indépendance. « Il est temps que la France s’excuse auprès du peuple tunisien », avait déclaré, le président de ladite coalition Seifeddine Makhlouf.

Ce dernier qui avait affirmé l’existence de pression « internes et externes » sur les députés et les blocs parlementaires et dénoncé les tentatives de changer les positions des députés et les influencer.

Commentaires: