Tunisie : La croissance devrait baisser de 4% en 2020 selon la Banque Mondiale

Selon un rapport publié ce lundi 8 juin, par la Banque mondiale (BM) sur les perspectives économiques mondiales, la croissance du produit intérieur brut (PIB) de la Tunisie devrait se contracter de 4% en 2020, sous l’effet de la crise du coronavirus.

Le rapport précise en revanche, qu’elle devrait connaître une amélioration de + 4,2 en 2021, d’après les chiffres actualisés de la Banque mondiale.

En janvier dernier, et avant la crise du coronavirus, la Banque Mondiale avait souligné que la Tunisie devait réaliser un taux de croissance de 5 à 6% pour générer des opportunités d’emploi. Le représentant résident de la BM a estimé que la Tunisie devrait atteindre cette année un taux de croissance de 2% mais cela reste, a-t-il dit, « insuffisant » pour créer de l’emploi.

Dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord, l’activité économique devrait baisser de 4,2 % sous l’effet de cette crise et de l’évolution du marché du pétrole, ce qui est loin de la croissance de 2,4 % prévue dans l’édition de janvier, souligné encore le rapport cité par l’agence TAP.

En outre, une forte incertitude pèse sur ces prévisions. Les pays exportateurs de pétrole sont pénalisés par l’effondrement des prix du pétrole et des flambées dues à la maladie de Covid-19, tandis que les importateurs de pétrole se ressentent de l’affaiblissement des économies avancées et des grands pays émergents, des perturbations causées par les mesures de riposte à la pandémie et de la baisse probable du tourisme.

Le PIB mondial, quant à lui, devrait diminuer de 5,2 % en 2020, ce qui représente la plus grave récession planétaire depuis des décennies, prévoit la Banque mondiale, soulignant la nécessité de prendre des mesures pour amortir le choc, protéger les populations vulnérables et améliorer la capacité des pays de faire face à d’éventuelles crises similaires à l’avenir.

Commentaires: