Ghannouchi opte pour la retenue : « Vos critiques contre moi sont des conseils »

Au cœur de la tourmente et alors que les critiques le ciblent de partout, hier, mercredi 3 juin, le président de l’Assemblée des Représentants du Peuple a opté pour la retenue et le calme.

Au terme de la séance de dialogue sur la diplomatie parlementaire, et après avoir été inondé de critiques et d’accusations, le chef du parti Ennahdha, et président de l’ARP a, enfin, donné sa version des faits concernant sa communication avec le président du gouvernement libyen d’Union nationale Fayez Sarraj.

Pour Ghannouchi ce n’est qu’un appel téléphonique protocolaire qui ne rompt, en aucun cas, avec les traditions diplomatiques de la Tunisie, insistant sur le fait que la diplomatie parlementaire pourrait contribuer à tracer les politique étrangères de la Tunisie.

Réagissant aux critiques des députés, il a affirmé qu’il les considère comme des conseils et que cette plénière qui a duré plus de 20h marquera un appui au travail parlementaire.

Pour lui, il est nécessaire d’opter pour le dialogue pour résoudre tous les problèmes et les divergences politiques ce qui caractérise, selon ses dires, l’expérience démocratique tunisienne.

La plénière de l’Assemblée des Représentants du Peuple a rejeté, mercredi soirة le projet de la motion proposée par le bloc parlementaire du Parti Destourien Libre (PDL) portant sur le rejet du parlement de toute ingérence étrangère en Libye. La motion n’a pas obtenu la totalité des 109 voix nécessaires pour son adoption avec 94 voix pour, 68 voix contre et 7 abstentions.

Commentaires:

Commentez...