ARP : La motion du PDL concernant l’ingérence étrangère en Libye, rejetée

La présidente du Parti Destourien Libre Abir Moussi, n’est pas parvenue, finalement, à faire adopter sa motion rejetant toute ingérence étrangère dans le dossier libyen. En effet, à l’issue d’une plénière qui a duré près de 18h, la motion du PDL a été rejetée.

La plénière de l’Assemblée des Représentants du Peuple a rejeté, tard dans la nuit d’hier, mercredi 3 juin, le projet de la motion proposée par le bloc parlementaire du Parti Destourien Libre (PDL) portant sur le rejet du parlement de toute ingérence étrangère en Libye.

La motion n’a pas obtenu la totalité des 109 voix nécessaires pour son adoption avec 94 voix pour, 68 voix contre et 7 abstentions.

Selon la présidente du bloc du PDL, Abir Moussi, la motion est bien claire. Elle refuse toute intervention étrangère en Lybie et est élaborée sur le principe du  » refus du parlement tunisien de toute intervention militaire en Libye « .

Citée par l’agence TAP, Moussi a tenu à indiquer, lors du débat parlementaire, que ceux qui accusent son parti de recourir au soutien étranger  » n’ont aucune preuve sur ce supposé soutien et leurs accusations ne sont que des tentatives de dissimuler des contacts suspects du président du Parlement Rached Ghannouchi avec le président turc en ce qui concerne le conflit en Libye « .

Commentaires:

Commentez...