L’association Shams porte plainte contre Fakhfakh pour crime contre l’humanité !

Dans sa lutte au profit de la communauté LGBT en Tunisie, Shams – Pour la dépénalisation de l’homosexualité en Tunisie – est allée jusqu’à porter plainte contre le chef du gouvernement Elyes Fakhfakh pour crime contre l’humanité auprès de la Cour pénale internationale.

Après avoir exposé les faits de ce qu’elle appelle les violations des droits humains des homosexuels en Tunisie, Shams a en effet porté plainte contre ELyes Fakhfakh, en sa qualité de chef du gouvernement et représentant de l’Etat tunisien.

Selon ladite association, « le crime contre l’humanité est notamment caractérisé par des pratiques homophobes contre cette communauté, et par des arrestations et des atteintes graves à l’encontre des personnes identifiées comme appartenant à ces groupes ».

Shams précise également que « les agissements de l’Etat tunisien sont commis avec l’intention de harceler et persécuter en tout ou partie la population homosexuelle ».

Rappelons qu’en 2015, l’association Shams qui défend les droits des homosexuels, bisexuels et transsexuels en Tunisie avait été poursuivie en justice par la Présidence du Gouvernement, après son obtention du visa des associations.

Commentaires: