Washington nie tout déploiement de forces militaires en Tunisie

Illustration

Le Commandement de l’armée américaine en Afrique, Africom, a commenté les informations concernant l’utilisation d’une brigade militaire installée en Tunisie en réponse à ce qu’ils appellent « les activités russes en Libye ».

Dans un communiqué publié samedi 30 mai 2020, on explique que « parler de l’existence d’une petite unité de formation en Tunisie dans le cadre du programme d’assistance militaire ne signifie nullement des affrontements militaires ».

« Il est important de comprendre les besoins potentiels et de rechercher de nouvelles approches et méthodes de partenariat dans le cadre de notre dialogue en cours. » explique-t-on. « Lors de l’entretien téléphonique du 28 mai, le commandant de l’Africom Stephen Townsend et le ministre tunisien de la Défense, Iled Hazgui ont discuté de la formation à venir et des opportunités, ainsi que du partenariat américano-tunisien solide ».

« Alors que la Russie se mêle de plus en plus dans le conflit libyen, la sécurité régionale en Afrique du Nord est une préoccupation croissante », a déclaré Townsend. « Nous recherchons de nouvelles façons de résoudre les problèmes de sécurité mutuels avec la Tunisie, notamment en faisant appel à nos forces d’assistance à la sécurité ».

Commentaires:

Commentez...