Autorisés à transporter les élèves, les louagistes rejettent la proposition du ministère du transport

Autorisés à transporter les élèves et les cadres éducatifs durant deux jours, les louagistes refusent de retourner au travail.

L’union tunisienne des taxis louages a annoncé son refus de travailler dans les différents gouvernorats demain et après-demain, considérant que la décision du ministère du transport est « une décision ratée ».

Neji Ben Soltane, secrétaire générale de l’union, qui s’exprimait ce lundi 25 mai 2020 sur Mosaique fm, a estimé que leur secteur reste le secteur le plus touché par la crise du coronavirus, mais que l’État n’a pris aucune mesure pour les aider.

Il a appelé à ce que les louagistes soient autorisés à retourner au travail durant tous les jours de la semaines, et pas seulement pendant deux jours.

Commentaires: