Les messages codés de Kais Saied : « La Tunisie n’a qu’un seul président »

En s’adressant au peuple à l’occasion de l’Aid Al-Fiter, fidèle à lui-même, le chef de l’Etat n’a pas manqué d’envoyer des messages politiques chiffrés à certains acteurs de la scène politique.

En effet, profitant de cette occasion, le président de la République Kais Saied a souligné que l’Etat tunisien est un Etat indivisible et qu’il est représenté par un seul président aussi bien à l’intérieur du pays qu’à l’étranger. A-t-il visé le président de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) Rached Ghannouchi sur fond de son dérapage diplomatique lié au conflit libyen ?

En tout cas pour Kais Saied, l’objectif ultime, consiste en la garantie de conditions de vie décentes pour tous les citoyens, soulignant que « les richesses spoliées du peuple doivent lui être rendues ». Il a dans ce sens affirmé l’existence de toute une vision ayant été élaborée à cet effet pour un projet de loi qu’il avait initié depuis des années.

Il a également critiqué ceux qui « aspirent à un retour en arrière, ainsi que ceux qui caressent des espoirs faits d’hypocrisie, de mensonges et de médisance ».

« Quiconque se prépare à l’anarchie et met le feu ici et là dans les propriétés de peuple tunisien, « sera certainement le premier à endurer le retour des flammes ».

Par ailleurs, le chef de l’Etat a évoqué l’allocution qu’il avait prononcée récemment dans la ville de Kebili dans laquelle il a souligné que l’Etat a ses institutions et ses lois, et que les citoyens ont des droits non négociables.

 

Commentaires:

Commentez...