Enseignement privé : Mise en garde contre les séances de rattrapage

Ministère de l’éducation nationale à Tunis

Le directeur général des affaires juridiques au ministère de l’éducation, Fethi Zéramdini a appelé les parents d’élèves « à ne pas tenir compte des appels lancés par certains établissements de l’enseignement privé offrant des séances de rattrapage et des cours particuliers enfreignant ainsi, les mesures de confinement ciblé ».

Dans une déclaration samedi, 23 mai, à l’agence TAP, il a expliqué que les élèves peuvent suivre les cours de rattrapage et de soutien diffusés sur la chaîne éducative nationale et la plateforme éducative numérique, qui proposent des cours diversifiés pour tous les niveaux scolaires.

Il a expliqué que la plateforme éducative comporte des cours détaillés, des supports vidéos et une bibliothèque électronique hébergeant les examens nationaux corrigés, durant la période allant de 1994 à 2019, destinés aux élèves de la 6e année, la 9e année et du baccalauréat.

Le directeur général des affaires juridique a dévoilé qu’une plainte a été déposée par des parents contre des établissements scolaires et centres spécialisés ayant proposé aux élèves des cours de rattrapage durant la période de confinement ciblé, soulignant que le ministère de l’éducation infligera des sanctions administratives contre ces établissements pouvant aller jusqu’à l’arrêt de leurs activités.

Commentaires: