Mémoire : Quand Haydée Tamzali jouait « Zohra », le premier film tunisien

Ces photos nous renvoient à l’année 1922, lorsque le réalisateur de cinéma tunisien Albert Samama Chikly avait réalisé son film « Zohra ».

Il s’agit du premier film de l’histoire de notre cinéma. Cette oeuvre a été réalisée par le père alors que sa fille Haydée Samama était doublement impliquée en tant que scénariste et aussi comme comédienne campant le personnage principal.

Le duo père-fille poursuivra son parcours en créant en 1924, un second film intitulé « Ain Ghezal (La Fille de Carthage).

Ensuite, les chemins changeront de direction puisque Haydée renonça au cinéma malgré des offres de Rex Ingram, un metteur en scène américain qui l’a découverte en tournant en Tunisie à la même époque.

Mariée, Haydée devenu madame Tamzali se consacrera à plusieurs violons d’Ingres dont l’écriture.

Nous avons tous connu et apprécié la Haydée Tamzali qui a longtemps assuré de délicieuses chroniques pour le quotidien La Presse.

Le cinéaste Mahmoud Ben Mahmoud lui consacrera un film documentaire dans lequel elle parle à coeur ouvert de sa vie et ses instants de grâce.

Pour la postérité, elle restera la première comédienne tunisienne et probablement l’une des premières dans la région. Paix à son âme !

Commentaires: